Les limites de l’économie verte

25 Juin

Un article co-écrit par Emilie De Bonneval-Bargo et Elise Soulier :

Dans le cadre d’une rencontre entre différents acteurs ayant eu lieu au Sommet des Peuples, nous avons eu l’occasion d’écouter les arguments d’un représentant de l’ONG sénégalaise ENDA Tiers-Monde concernant le développement durable en Afrique.

Cet organisme, créé en 1972, travaille notamment sur les liens entre environnement et développement dans les pays du Sud. Comme un peu partout dans le monde, les notions de “développement durable” puis “économie verte” ont  fait leur apparition au Sénégal. Tout comme d’autres concepts forgés au Nord, le problème de leur adaptation au Sud se pose.

Si le “développement durable” a permis beaucoup de progrès sur le continent africain, celui “d’économie verte” est plus problématique, notamment parce qu’il ne fait pas l’objet d’une définition claire et précise. Il renvoie en fait à deux modèles économiques très différents:

  • Le premier voit l’environnement comme un facteur de production de richesses (vision adoptée par l’Organisation de Coopération et de Développement Économique par exemple),
  • Le second se pose en alternative au modèle actuel en promouvant une “économie qui entraine une amélioration du bien être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources” (vision du Programme des Nations Unis pour le Développement par exemple).

 Pour le représentant de l’ONG Enda Tiers-Monde, ce concept ne doit pas accorder la priorité à l’économie au détriment du social. En effet, il ne faudrait pas opérer un retour en arriere par rapport au développement durable qui, est-il utile de le rappeler, est fondé sur trois pilliers: l’environnement, l’économie et le social. Se concentrer uniquememt sur le volet économique, comme peut le sous-entendre cette conception de l’économie verte, serait une régression majeure.

Il y a une incohérence dans la façon d’appréhender cette volonté de changement et d’amélioration. Ne faut-il pas d’abord définir ce vers quoi l’on souhaite aller ? Une transition, oui, mais laquelle et pour quel futur ? Le choix des moyens pour atteindre ces objectifs ne vient qu’après même si cette dimension est aussi importante. Pratiquer la démarche en sens inverse est une aberration même si cela se fait souvent aujourd’hui.

Enfin, pour qu’elle soit bénéfique la mise en œuvre de “l’économie verte” doit être accompagnée de réels changements dans les modes de gouvernance.

Pour illustrer ses propos, le représentant de cette ONG a développé deux exemples.

Il a d’abord parlé des panneaux solaires en Afrique subsaharienne. A première vue, il semble évident d’utiliser l’énergie solaire et de valoriser cette ressource naturelle. Toutefois, si ces panneaux ne sont toujours pas produits localement, cela n’a plus de sens. Certes, il y a création d’emplois et de richesses mais cela se fait de nouveau au détriment des pays africains et de ses habitants qui ne seront que des consommateurs. Il faudrait que l’Afrique puisse investir et produire elle-même dans les domaines clés qu’elle identifiera en fonction des réalités locales. Ainsi, elle pourra peut-être enfin trouver une position favorable dans la système économique mondial et stopper la fuite des capitaux vers l’extérieur.

Il a également abordé la question de la production de coton biologique au Burkina Faso. Cela constituerait une bonne initiative à condition que le produit final soit compétitif sur les marchés internationaux. Pour cela, il faut avant tout régler la question des subventions pratiquées par les États-Unis. Un exemple des réformes à mettre en œuvre pour l’économie verte puisse être un concept porteur de développement durable.

 Le représentant de l’ONG achève son intervention en disant que l’ensemble des ces constats l’amène à parler de “transition économique respectueuse des enjeux environnementaux” plutôt que “d’économie verte”.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :